Cyclone Bilan en Martinique du passage de l'ouragan ELSA sur le Sud de l'Arc Antillais

Bilan en Martinique du passage de l'ouragan ELSA sur le Sud de l'Arc Antillais

07/07/2021

Elsa, 1er ouragan de la saison 2021, a traversé rapidement le Sud des Petites Antilles au niveau de Barbade et de St-Vincent.
La Martinique, restée à plus de 100km du centre du cyclone, a été épargnée par les conditions les plus sévères mais a néanmoins subit des fortes rafales, des pluies intenses et les effets d'une mer très dangereuse

SYNOPSIS

L’onde tropicale N°14 est suivie avec attention depuis sa sortie d’Afrique dès le 27 juin. Au fur et à mesure de son déplacement rapide (plus de 40km/h) et à une latitude très sud (creux de pression entre 7 et 8°Nord) , l’OT14 s’organise, s’intensifie et présente un potentiel de cyclogénèse ( naissance d’un cyclone) le 29 juin alors qu’elle se situe entre le 30 et 35 Ouest.

Le 30 juin au soir, l’OT14 est classé en cyclone tropical potentiel N°5 (ou five), ce qui signifie qu’il existe une forte probabilité que la perturbation soit classée dépression tropicale ou tempête tropicale sous peu et qu’elle menacera alors des territoires dans les 48 heures.

En effet, dans la foulée le 30 juin vers 23h00, la perturbation présente un centre de surface bien identifiable avec des vents qui tournent autour à moins de 60km/h en vents moyens … elle est donc classée dépression tropicale N°5 (DT5 ou five)

Dans un déplacement rapide vers l’ouest-nord-ouest, la DT5 s’organise et s’intensifie progressivement et devient la tempête tropicale ELSA le 1er juillet au petit matin avec des vents moyens estimés à 65km/h, à environ 1300km dans l’Est-Sud-Est de la Martinique (vers 9,5° N et 49°O).

Sa trajectoire assez tendue vers l’Ouest-Nord-Ouest en direction de l’Arc Antillais la fait s’approcher de Barbade au stade de tempête tropicale forte (vents moyens d’environ 90km/h) en fin de nuit du 1er au 2 juillet.Malgré une vitesse de déplacement toujours aussi rapide (plus de 45km/h par moment), Elsa continue de s’intensifier et présente un centre de plus en plus identifiable juste au Sud de Barbade.

Elsa devient ainsi le 1er ouragan de la saison 2021 avec des vents moyens de 120km/h (catégorie 1). Son centre passe très vite entre le Sud de Barbade et le Nord de St-Vincent en moins de 4 heures le 2 juillet au matin et à 14h00 il est déjà à plus de 150km à l’ouest des îles.

Les rayons de vents de tempête tropicale (65km/h en vents moyens) s’étendent surtout dans la partie Nord du cyclone, sur Ste-Lucie et la Martinique dans la matinée du 2 juillet.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Trajectoire des positions analysées en temps réel

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

CONSEQUENCES SUR LA MARTINIQUE

Le centre d’ELSA va passer suffisamment au Sud de la Martinique (entre 100 et 120 km) pour laisser l’île en dehors des vents d’ouragan et de forte tempête.Néanmoins, 2 bandes périphériques de précipitations intenses, accompagnées de fortes rafales localement à plus de 100km/h, vont traverser la Martinique du Sud-Est vers le Nord-Ouest pour la 1ère ( entre 8 et 9 heures locales) et du Sud vers le Nord pour la 2ème (entre 11 et 12 heures locales).

1ère bande de pluie active

2ème bande de pluie active

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La vitesse de déplacement très rapide des pluies intenses dans ces bandes périphériques a limité les cumuls de pluie qui sont restés assez modérés sur l’ensemble de l’île… 20-30mm sur le Sud , 20-50mm sur le Nord.

Cumuls de pluie le vendredi 2 juillet

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Coté mer, les vagues levées par le vent localement et mélangées avec celle de la houle engendrée durant les dernières 24 heures lors de l’intensification d’Elsa sont arrivées progressivement dans le canal de Ste-Lucie et sur la façade Atlantique de la Martinique.

Les creux moyens mesurés dans l’après-midi du 2 juillet entre 3,5 et 4m permettent d’estimer des vagues moyennes de l’ordre de 4,0 – 4,5m dans le canal, en accord avec la modélisation numérique.

A noter qu’en sortie du canal de Sainte-Lucie, par effet de diffluence, les vagues ont pris une direction de composante sud qui a ainsi apporté des rouleaux et déferlements sur la côte caraïbe entre Schoelcher et Carbet …voire jusqu’au Prêcheur

Mesures du houlographe de Basse-Pointe

Mesures du houlographe de Fort de France

Simulation numérique des vagues le 2 juillet

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LA VIGILANCE DE METEO-FRANCE POUR LA MARTINIQUE

Dans la foulée de la vigilance fortes pluies/orages et vents au passage de l’onde tropicale 13, la vigilance cyclone a été déclenchée le 30 juin en fin de journée, pour une probabilité certes assez faible d’avoir des conditions de forte tempête (vents moyens sup à 90km/h) temporairement sur la Martinique. A cette échéance, l’intégration des incertitudes de trajectoire, d’intensification et de rayons d’action justifiaient bien ce choix.

En début d’après-midi du 1er juillet, les prévisions sont plus affinées et permettent d’exclure les conditions de forte tempête sur l’île.

Par contre, les risques de fortes rafales, de pluies intenses localement orageuses et de vagues-submersion nécessitent le niveau de vigilance orange.

A noter que c’est la 1ère fois que la vigilance vagues-submersion mise en place le 1er juillet (quelle coïncidence !) est utilisée avec 9 zones littorales différenciées et des niveaux de vigilance pas forcément uniformes.  

Déroulé de la vigilance en Martinique

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

SUR LA GUADELOUPE, ST-BARTH ET ST-MARTIN

 Le vent :

Sur la Guadeloupe, le vent d'est à nord-est s'est renforcé et s’est établi au sud-est, les plus fortes rafales ont été enregistrées l’après-midi de ce vendredi. Pointe-Noire Bellevue 109 km/h, Baillif 87 km/h, Désirade 85 km/h et Grand-Bourg Les basses 82 km/h

A noter également des rafales à plus de 80 km/h sur les îles du Nord. St-Barth 90 km/h, St-Martin 80 km/h

Les précipitations :

Elles se sont concentrées sur le relief où la station de Maison du Volcan a enregistré 51 mm. Sur le sud de la Basse-Terre, les quantités varient entre 10 et 20 mm.

La houle :

Elsa a provoqué une houle d'Est puis Est-Sud-Est, avec des creux de 3 à 4m voire 4m50 au large