Bulletin Prévisions saisonnières Prévisions saisonnières septembre - octobre - novembre 2021

Météo à 3 mois : Prévisions saisonnières septembre - octobre - novembre 2021

06/09/2021

Le prochain trimestre conforme en quantité de pluies et
températures légèrement supérieures aux normales

En Martinique, les pluies du prochain trimestre devraient être conformes aux normales de saison. Les températures sont attendues légèrement supérieures aux normales saisonnières.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Probabilités de pluies pour la Caraïbe septembre - octobre - novembre 2021

Contexte climatique global :

Au niveau océanique, les indices ENSO (oscillation El Nino) sont plutôt neutres mais commence à revenir vers une phase « La Niňa » prévue plus prononcée pour la fin d’année. Une des conséquences envisagée pourrait se traduire par une fin de saison cyclonique en novembre plus active que d’ordinaire.

Les modèles climatiques prévoient, en lien avec la phase « La Niňa », une zone davantage arrosée du Nord du Brésil à Trinidad et Tobago, et une zone plus sèche du Nord de l ‘arc Antillais à la Floride. Ils ne dégagent pas de tendance précise pour la Martinique.

Prévisions pour la Martinique :

La saison des pluies s’est installée normalement avec le train des ondes tropicales plus ou moins actives qui s’enchaînent régulièrement. Le passage sur l’Atlantique de systèmes cycloniques a perturbé le flux d’alizés et le mois commence avec des régimes de pannes d’alizés qui arrosent parfois copieusement notre île.

Le prochain trimestre devrait être conforme aux normales de saisons en termes de pluies. En effet, la Martinique se trouve à la limite les deux zones énoncées précédemment...le Nord des Antilles un peu déficitaire et le Sud un peu excédentaire en pluie... sans signal net d'un coté ou de l'autre.

Anomalie de pluies pour septembre - octobre - novembre 2021 - MFS8

Au final, à la fin du trimestre, la Martinique, au centre des Petites Antilles, a une forte probabilité de subir un régime des pluies quasiment normal pour la saison. (voir carte du modèle expérimental SEAFORD ci-dessous).

 

Prévisions de pluies du modèle expérimental SEAFORD - septembre - octobre - novembre

L’océan Atlantique équatorial est toujours plus chaud que d’habitude et favorise l’activité de la mousson africaine, et donc la production d’ondes tropicales plus actives en sortie d’Afrique. On notera toutefois qu’aucun élément sur le trajet entre l’Afrique et les Antilles ne permet de prévoir un accroissement ou une diminution de l’activité de ces dernières à leur arrivée en Martinique.

Concernant l’évolution de ces ondes en cyclones, la saison cyclonique est toujours prévue plus active que la normale en nombre attendu de cyclones sur l'ensemble du bassin. Et une dizaine environ de cyclogenèses pourraient voir le jour sur le trimestre… sans que l’on puisse dire pour autant quelle région sera davantage menacée.

 

Pour les températures, les normales devraient être légèrement dépassées.

Bilan pluviométrique des trois mois écoulés, de juin à août 2021 :

Le mois de juin est globalement pluvieux. Partout les normales sont atteintes, et la plupart du territoire est en excédant de pluie, jusqu’à 50 %.

Le mois de juillet est conforme sur toute une partie centrale de l’île. Les zones déficitaires les plus fortes sont du côté de Saint-Pierre avec 50 %. La côte Caraïbe et la baie du Robert enregistrent 20 à 30 % de déficit.

Au Mois d’août, spatialement, on relève des déficits jusqu’à 50 % du côté du Diamant et 10 à 20 % d’excédant sur le relief du Nord. Les deux premiers tiers du mois, les ondes tropicales se succèdent, et les pluies se repartissent comme à l’habitude, avec davantage d’eau sur le relief du Nord que sur le Sud. Puis le mois termine avec 2 jours de panne d’alizés, avec des averses intenses localisées plutôt sur la façade Caraïbe. À noter que les chiffres de déficit et/ou d’excédent pourraient être bien différents à 1 jour près, si on comptabilisait les pluies intenses du 1er septembre sur 3ilets et Diamant par exemple !

Au final, le trimestre juin-juillet-août est quasiment conforme aux normales de saison pour une majeure partie de l’île. Les zones déficitaires sont le Robert, Fort de France, et St-Pierre/Prêcheur (10 %), ainsi que Diamant, 3 îlets et Anses d’Arlet 20 à 30 %.

carte bilan - rapport à la normale juin - juillet - août 2021

La carte ci-dessus nous présente le rapport à la normale sur le trimestre passé.