Bulletin Prévisions saisonnières Prévisions saisonnières  décembre 2021 - janvier - février 2022

Météo à 3 mois : Prévisions saisonnières décembre 2021 - janvier - février 2022

06/12/2021

Un trimestre à venir légèrement moins arrosé, et conforme en températures.

En Martinique, les pluies du prochain trimestre devraient être légèrement inférieures aux normales de saison. Les températures attendues sont conformes aux normales saisonnières.

.

.

Prévisions d'anomalies de pluies pour décembre 2021 - janvier - février 2022

Contexte climatique global :

Au niveau océanique, les indices ENSO (oscillation El Nino) montrent que la phase « La Niňa » est à son apogée. Le retour à une ENSO neutre devrait en principe attendre mars ou avril 2022. Par ailleurs, l’océan Atlantique équatorial demeure plus chaud en surface que d’habitude ainsi qu’au-dessus du 20°N (ligne CubaMaroc). Des eaux de surface moins chaudes, ou conformes aux normales de saison s’étendent des Antilles au Sénégal. On note toutefois une absence de signal sur le proche Atlantique de l’arc antillais.

Prévisions d'anomalies de températures de l'océan pour décembre 2021 - janvier - février 2022

Les modèles climatiques placent l’arc antillais dans un environnement moins pluvieux. Le phénomène « La Niňa d’hiver » conjugué aux eaux chaudes équatoriales favorisent l’activité convective essentiellement sur le quart Nord-Est de l’Amérique du Sud, impactant ainsi le Nord du Brésil jusqu’au Venezuela.

Prévisions pour la Martinique

Habituellement, décembre se distingue par quelques averses marquées. Janvier apparaît comme mois de transition avant l’entrée en saison sèche.

Le prochain trimestre, ces types de temps sont attendus, en revanche, la pluviométrie mensuelle devrait être légèrement inférieure ou conforme aux normales.

Côté températures, deux options se dégagent des modèles, soit plus chaud, soit conformes aux normales. L’analyse du contexte océan-atmosphère évolue peu depuis le mois dernier et semble plutôt pencher pour des températures de saison.

pluviométrie des trois mois écoulés, de septembre à novembre 2021 :

En septembre, l’île est largement déficitaire en pluies. On enregistre de 50 % de pluies en moins sur la côte Atlantique à 30 % pour la plaine du Lamentin.

Octobre est moins pluvieux dans l’ensemble hormis sur la côte Ouest de l’île : Dégradé pluviométrique Est – Ouest avec un déficit marqué sur la façade Atlantique.

A titre d'exemple, le Vauclin : 74 mm (-50%) ; Trinité : 87 mm (-65%)

La côte Caraîbe connait une pluviométrie excédentaire hormis le pourtour constituant la baie de FdF. Carbet : 248 mm (+6%) ; St-Pierre : 229 mm (+23%) ; Trois-Ilets : 235 mm. Le versant Ouest du relief du Nord est conforme à la normale

Novembre est déficitaire sur l’ensemble de l’île. Le signal est cependant plus marqué sur la moitié Sud de l’île. En effet, le littoral s’étendant de la Caravelle au Vauclin et le Sud-Ouest de l’île sont les zones les moins arrosées avec respectivement 50 et 75 mm.

Au final, le trimestre septembre-octobre-novembre est plutôt sec avec généralement un déficit entre 10 et 30 % sur le Nord-Est de l’île et un manque entre 30 et 50 % sur une large portion de l’île. Le littoral Atlantique demeure la zone la plus sèche de l’île. Les régions sous le vent s’étendant du Prêcheur à St-Pierre conservent leurs caractéristiques climatologiques en demeurant les zones les plus arrosées.

 

carte bilan - rapport à la normale septembre - octobre - novembre 2021

La carte ci-dessus nous présente le rapport à la normale sur le trimestre passé.