Bulletin Prévisions saisonnières Météo à 3 mois : Prévisions saisonnières septembre-octobre-novembre 2023

Météo à 3 mois : Prévisions saisonnières septembre-octobre-novembre 2023

25/08/2023

Normal à légèrement sec et plus chaud

En Martinique, le prochain trimestre devrait être normal à légèrement plus sec que d’ordinaire et les températures plus chaudes.

.

.

Contexte climatique global :

Dans le bassin Pacifique, « El No », la phase positive de lENSO (oscillation El Niňo) est bien en place (indice NINO 3.4 à +1,14 °C le 13/08).

En Atlantique, les températures superficielles de l’océan pour les régions équatoriales et tropicales sont prévues plus chaudes par la majorité des modèles pour le trimestre à venir.

Concernant les précipitations, l’influence d’une ENSO positive conduit les modèles à placer l’arc antillais dans un environnement qui s’annoncerait en moyenne plus sec pour les trois mois à venir. A l’échelle de l’île, on pourra s’attendre à un scénario plus nuancé (cf. prévisions pour la Martinique).

 

Pour les températures, les conditions océaniques et l’influence de « El Nino » semblent orienter la tendance, comme depuis plusieurs trimestres, vers des températures qui devraient être au-dessus de la norme.

Prévisions pour la Martinique

D’un point de vue climatologique, septembre et octobre s’inscrivent dans la saison cyclonique, avec passage régulier d’ondes tropicales. Novembre est le premier mois de transition avant la période du Carême.

– En termes de pluies, les quantités attendues, pour les trois mois à venir, devraient être proches de la norme ou légèrement inférieures aux normales. Dans le détail, septembre devrait garder un caractère plus humide que l’accoutumée. En revanche, octobre et novembre, qui sont d’ordinaire très pluvieux devraient l’être moins, contribuant ainsi à la résultante trimestrielle précédemment annoncée.

– La température de l’air pour le prochain trimestre devrait immanquablement être plus chaude que d’ordinaire.

 

Bilan pluviométrique des trois mois écoulés, de juin à août 2023 :

Juin s’organise d’Est en Ouest avec 30 % de déficit coté Nord Atlantique, 20 % sur le Sud Atlantique, et 20 à 40 % de supplément sur le côté Caraïbe. Les plaines du Lamentin et de Rivière Salée enregistrent un excédant de 10 %.

Juillet est largement excédentaire côté pluies. Toute l’île connaît un surplus de 10 à 80 %.

Août est un peu moins arrosé que ses prédécesseurs. La norme est atteinte sur les pitons du Carbet et le plateau de Morne Rouge, ainsi que dans le Sud. De la plaine du Lament à Ste-Marie, le déficit croit de 20 à 50 %

Sur le trimestre [juin-juillet-août], les trois quarts de l’île sont plus arrosés que de coutume : jusqu’à 40 % d’eau en plus sur la péninsule Sud-ouest. Seul le Nord Atlantique enregistre un léger déficit de 10 à 20 %.

* Pour en savoir plus sur El Nino :

http://www.meteofrance.fr/climat-passe-et-futur/comprendre-le-climat-mondial/el-ninola-nina

* Qu’est-ce que la prévision saisonnière ?

http://www.meteofrance.fr/activites-recherche/faire-progresser-la-prevision-saisonniere/la-prevision-saisonniere-qu-est-ce-que-c-est-

Météo France

Direction Interrégionale Antilles Guyane.

Division Étude et Climatologie

BP645 – Fort de France cedex.

www.meteofrance.mq